• lire l'article v

Hector : ne vous inquiétez pas, ça va bien se passer

Home

Une respiration. Puis une autre. C’est bon, apparemment le truc se pilote tout seul. 

Vous venez de naître et, visiblement, votre vie se passera dans ce joli petit appartement parisien, théâtre des deux premières bonnes nouvelles de votre existence. D’abord, vos parents ont l’air sympas. Ensuite (et c’est clairement le plus important), ils réfrènent, jusqu’à présent, l’envie de vous affubler de petits noms ridicules, comme si arriver sur Terre n’était pas une tâche se suffisant à elle-même. Contrairement aux autres bébés de la nurserie, vous avez donc évité les “choupinou”, “chou”, “petit chou” ou toute autre sorte de légume vert, qui, de toute façon, n’ont pas l’air franchement mangeables. Vous, c’est Hector. Et c’est déjà pas mal. 

A en croire l’activité des deux géniteurs et leurs amis dans le salon, vos prochaines semaines risquent d’être assez remplies. Ça rigole en causant déjà sorties, week-ends à la campagne, restos insolites entre potes et autres bons plans. Une bonne humeur ambiante qui n’interdit pas une certaine anxiété, facilement détectable sur leurs visages lorsqu’ils viennent surveiller votre berceau. Ils ne comprennent pas ce que vos yeux tentent de leur dire. C’est pourtant simple : “Maman, papa, ne vous inquiétez pas. Ça va bien se passer”.

Hector

HyggeBox

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v